Avec le soutien de

 



Les tournages cinéma en Hainaut

Le cinéma en Hainaut se confond avec l’histoire du Septième Art en Belgique ! Si comme le souligne Jacqueline Aubenas dans « Le Cinéma Belge » (Editions Ludion – Flammarion), Misère au Borinage de Joris Ivens et Henri Storck (1933) peut être « considéré comme le film fondateur du cinéma belge. » Avant lui, il y avait bien eu Ombres et Lumières de Théo Dubuisson tourné à Lessines en 1929. Pendant longtemps, les films réalisés dans la Province de Hainaut étaient ancrés dans la réalité sociale de la région, de sa prospérité jusqu’à son déclin économique. De cette veine, on retiendra notamment :

  • Autour du Borinage de Jean Fonteyne (1933-1936)
  • La tragédie de Marchienne de Francis Martin (1937)
  • Déjà s’envole la fleur maigre de Paul Meyer (1960)
  • Jeudi, on chantera comme dimanche de Luc de Heusch (1967)
  • Encore une … de Manu Simon (1975)
  • Du beurre dans les tartines de Manu Bonmariage (1980)
  • Hiver 60 de Thierry Michel (1982)
  • J’ose de Manu Bonmariage (1983)
  • Allô police de Manu Bonmariage (1987)
  • La mine et Comme un air de retour de Loredana Branconi (1994)

 

Mais petit à petit, le choix de tourner en tout ou en partie des films en Hainaut s’est opéré sur base de la diversité et de la richesse des décors que recèle la Province.

  • Histoire de l’œil de Patrick Longchamps (1973)
  • Le Far-West de Jacques Brel (1973)
  • Le maître de musique de Gérard Corbiau (1988)
  • Babylone de Manu Bonmariage (1990)
  • Blanval de Michel Mees (1991)
  • Toto le héros de Jaco Van Dormael (1991)
  • Archipel de Pierre Granier-Deferre (1992)
  • Abracadabra de Harry Cleven (1992)
  • Je m’appelle Victor de Guy Jacques (1993)
  • Germinal de Claude Berri (1993)
  • La partie d’échecs de Yves Hanchar (1994)
  • Le nez au vent de Dominique Guerrier (1995)
  • Destinées sentimentales de Olivier Assayas (2000)
  • Pour le plaisir de Dominique Derrudere (2003)
  • La femme de Gilles de Frédéric Fonteyne (2004)
  • Miss Montigny de Miel Van Hoogembempt (2005)
  • Mon Ange de Gérald Frydman (2004)
  • Trouble de Harry Cleven (2004)
  • Innocence de Lucile Hadzihalilovic (2005)
  • Odette Toulemonde d'Eric-Emmanuel Shmitt (2007)
  • Cinéman de Yann Moix (2009)
  • The Hessen Affair de Paul Breuls (2009)
  • Oscar et la Dame Rose d'Eric-Emmanuel Schmitt (2009)
  • Hadewijch de Bruno Dumont (2010)
  • Largo Winch II de Jérôme Salle (2011)
  • Rien à Déclarer de Dany Boon (2011)
  • Dimanches de Valéry Rosier (2011)

éditeur responsable : Hainaut Cinéma asbl, maintenance du contenu : Ursula Piller,
date mise à jour : 5-6-2012, s'identifier