AADC asbl

 

 

Images de la clôture de l’année scolaire 2015-2016


Témoignage d'un bénéficiaire du projet d'assainissement

« Bonjour à toutes et à tous, je suis Bernard NANDKARGA, natif du village de Barkuitenga et Secrétaire Général de l’Association pour le développement dudit village. Notre village est situé à environ 3 km de Ziniaré, chef-lieu de la région du Plateau Central. En effet, l’école primaire, construite en 1994, ne disposait pas de forage. Cela handicapait le bon fonctionnement de l’établissement. Les élèves et leurs enseignants consacraient la plus grande partie de leur temps à la recherche d'eau car le forage le plus proche était à 1km de l’école. Les enfants étaient exposés à des accidents car il fallait traverser le goudron. A cause du manque d’eau, les enseignants n’acceptaient pas d'habiter à l’école, les latrines n’étaient pas bien entretenues non plus. Le CSPS qui a été construit en 1992 ne disposait pas de latrines. C’est ainsi que les ressortissants et les habitants ont adressé une demande à l'ONG ASMADE qui les a écoutés favorablement.                                        

En 2014, notre village a bénéficié de l'aide d'ASMADE: la réalisation d’infrastructures d’hygiène et d’assainissement (forage et latrines) respectivement au profit de l’école primaire et du CSPS du village. Ces ouvrages sont venus soulager plus d’un qui se souciaient réellement de l’absence de ces infrastructures. C’est donc un grand soulagement pour les élèves, les enseignants et toute la population qui ne cessent de s’en réjouir.
Ces ouvrages ont apporté un plus à la quête d’hygiène, d’assainissement et de santé humaine au sein de l’espace scolaire et du centre de santé, mais aussi renforcé le rendement scolaire (100% au Certificat d’Etude Primaire 2014-2015). Cela est d’autant plus louable dans la mesure où des séances de sensibilisation ont accompagné la réalisation des ouvrages et permettent encore d'adopter de bonnes pratiques en matière de consommation d’eau potable, de promotion et de gestion de ces infrastructures au sein du village.

 

 

Quelques images du jardin de l’école créé après l’acquisition du forage (oignons, maïs, aubergines, tomates, piments, courgettes, poivrons).


En terme d’impact, suite aux réalisations du forage à l’école primaire de notre village, un projet de jardin scolaire est né. C’est au cours de l’année scolaire 2015/2016, que l’école de Barkuitenga a initié le projet et grâce à l’existence du forage elle a été retenue par le programme « Lim Faso » (partenaire de longue date de la région du plateau central), comme école pilote du « projet de promotion de jardins scolaires biologiques et d’éducation aux bonnes pratiques agricoles et environnementales dans la Commune de Ziniaré ».

Ce fut un grand honneur pour notre village. L’école a bénéficié de matériel composé de: brouettes, charrettes, pousse-pousse, pioches, pelles, grillages) et l’appui technique des agents de l’agriculture pour la formation des enfants aux exercices pratiques sur les techniques de conservation des sols, les techniques de compostage et de fertilisation des sols. De plus, l’action a contribué à les éduquer sur les dangers qu’engendre l’utilisation des pesticides et autres produits chimiques aussi bien sur les sols que sur la santé humaine. Le projet a ainsi contribué à rendre pratique l’enseignement des élèves sur l’entreprenariat agricole.
Cette action salutaire a permis d’avoir des légumes pour la cantine scolaire lors des examens de fin d’année et lors de la clôture de l’école en juillet 2016.

L’école projette de poursuivre la dynamique au cours de l’année scolaire 2016/2017 en vue de relancer la cantine scolaire endogène, laquelle mobilise les élèves et permet d’une part d’améliorer les rendements scolaires et d’autre part d'éviter les abandons scolaires.
Les enseignants de l’école primaire de Barkuitenga, les ressortissants et l’ensemble de la population, entendent initier d’autres projets en matière d’assainissement, de formation des élèves à la promotion de l’agriculture biologique et aux techniques d’élevage endogène, au profit du village.


Tout en espérant toujours bénéficier de votre soutien, nous adressons à ASMADE et à ses partenaires, nos vifs remerciements, et surtout nous leur prions de trouver à travers ce témoignage la reconnaissance et la gratitude de toute la population de Barkuitenga. Votre geste est venu concrétiser la signification de Barkuitenga qui signifie « ma peine est terminée ».


Bernard NANDKARGA
Ressortissant du village de Barkuitenga


éditeur responsable : Chantal Vandermeiren, maintenance du contenu : Stéphanie Evlard ,
date mise à jour : 21-12-2016, s'identifier