AADC asbl

 Sensibilisation AADC dans les établissements scolaires de la Province de Hainaut



L’AADC peut, en collaboration avec Contact J , assumer au moins 5 séances par an de sensibilisation à la coopération au développement, à l’approche interculturelle de nos sociétés, sous le titre : « Tout pour s’ouvrir sur le monde et valoriser la différence ».

Contact J est reconnu comme Organisation de Jeunesse par la Fédération Wallonie-Bruxelles, est membre de Projeunes, du Conseil de la Jeunesse et dispose d’une licence d’agence de voyages (1260 cat.A.)
Dans un premier temps, il est possible d’organiser des ateliers puis, si la demande se fait sentir, des formations plus complètes, voire accompagner des voyages de jeunes dans le Sud.

Les objectifs de ces rencontres sont les suivants :
- Connaissance de l’autre
- Ouverture aux autres
- Respect mutuel entre jeunes
- Préparer les étudiants à la rencontre de personnes d’origine différente de la leur dans leur futur métier professionnel

Pour cela, divers modules peuvent être mis en place sur base d’activités pédagogiques dans le cadre de cours de méthodologie, de morale ou de sciences humaines.

Voici les thèmes de ces modules :
- La culture
- Les valeurs culturelles
- Les préjugés et les stéréotypes
- La communication interculturelle
- L’apprentissage interculturel
- Le choc culturel

Deux modules spécifiques sont destinés aux écoles :
1. L’éducation interculturelle à l’école
2. Différentes méthodologies proposées

Divers aspects des relations sociales et interpersonnelles sont abordés dans le cadre de ces activités. Ils portent sur la vie sociale et ses aspects pratiques comme la politesse, l’hospitalité, les tabous, l’humour, l’alimentation, le rapport au corps, la vie privée, la conception du temps, la communication verbale et non verbale.
En bref, il s’agit de placer l’individu dans ses rapports avec la communauté, de faire prendre conscience aux jeunes des différences et de comprendre ces dernières.

Enfin, si des jeunes désirent entreprendre un voyage dans le Sud, lié à un projet spécifique ou dans le cadre de stages par exemple, Contact J peut les accompagner pour préparer au mieux le « choc culturel » puis les suivre au retour pour « digérer » au mieux ce qu’ils auront vécu sur place.

Parallèlement à cette découverte de l’autre, les étudiants pourront aussi apprendre à connaître l’AADC et ses projets. Un soutien à leur mise en œuvre peut être envisagé pour illustrer l’ouverture aux autres.


éditeur responsable : Chantal Vandermeiren, maintenance du contenu : Stéphanie Evlard ,
date mise à jour : 2-10-2015, s'identifier