Province de Hainaut - Action sociale

Le Moulin de la Hunelle


Un véritable service de proximité

Situé dans le cadre champêtre d'une ancienne ferme à Chièvres près d'Ath, le Moulin de la Hunelle est une Entreprise de Travail Adapté attachée à la Province de Hainaut.


Née en 1971, cette ETA est le fruit d’une initiative de personnalités locales qui voulaient offrir un emploi aux moins valides de la région. En 1976, elle est entrée dans le giron de la Province de Hainaut.
Aujourd’hui, une centaine de personnes sont employées au sein de l’entreprise qui est active dans différents secteurs.

Entretien avec Bénédicte Van Wijnsberghe, directrice du Moulin de la Hunelle depuis 10 ans.

Quel type d’activités développe le Moulin de la Hunelle ?

"Il y a tout d’abord notre restaurant. Ensuite au niveau textile, il y a du garnissage de fauteuils, de la confection de tentures... Nous travaillons véritablement sur mesure. Des sociétés nous demandent, par exemple, de découdre les poches des chemises pour imprimer leur logo et ensuite les recoudre. Nous avons aussi un petit lavoir, une petite menuiserie pour la restauration de meubles, un abattoir pour volailles et lapins. Nous réalisons également des travaux de peinture et l’entretien des parcs et jardins. Et enfin, nous cultivons des légumes destinés à fournir notre restaurant. Autrefois, nous avions même un élevage de vaches laitières. Mais, nous l’avons supprimé vu le contexte agricole très difficile. Nous devions faire des investissements trop importants pour de petites unités d’élevage".

Quelle évolution a connu le Moulin de la Hunelle en 30 ans ?

"Aujourd’hui, nous développons un véritable service de proximité. Nonante-huit personnes travaillent sur le site dont septante-cinq travailleurs handicapés répartis dans tous les secteurs. Le Moulin de la Hunelle en tant qu’entreprise de travail adapté dispose d’une clientèle principalement privée, des particuliers de la région. Cela nous permet d’ailleurs de ne pas trop ressentir la crise. Nous avons également quelques pouvoirs publics, des intercommunales, parmi nos clients. Il est d’ailleurs dommage qu’il n’y ait pas plus de clauses sociales dans les marchés publics, notamment pour des activités typiques aux ETA comme l’entretien des espaces verts. Et cela dans le but de préserver l’emploi des personnes les plus fragilisées. En plus ce sont des secteurs grands pourvoyeurs d’emplois."

Quelles sont les caractéristiques du fonctionnement de l’entreprise dont vous avez la direction ?

"Une ETA comme le Moulin de la Hunelle fonctionne véritablement comme une entreprise privée mais qui a des règles plus pointues à respecter au niveau administratif, notamment vis-à-vis de l’AWIPH. Au niveau du restaurant, nous sommes soumis à la même législation que le privé et aux exigences de l’AFSCA en matière d’hygiène. Nous devons également tenir compte des règles de fonctionnement provinciales. Au niveau des chiffres, on est en boni. Mais nous avons besoin d’une aide pour maintenir les personnes les plus handicapées. Nous ne sommes pas comme les autres ETA dans un circuit industriel avec production à grande échelle. C’est de l’artisanat. Nous offrons un service aux personnes. Nous travaillons pour différentes villes de notre région et nous offrons un travail fignolé."

Des projets pour l’avenir ?

"Il y a deux projets. Le premier concerne la certification VCA qui met en avant la sécurité, le bien-être des travailleurs et l’environnement. Ces trois axes correspondent tout à fait à l’objet social de notre entreprise qui est l’intégration des personnes handicapées. Nous nous attachons toujours au développement du bien-être des travailleurs au travail, à les sensibiliser à la protection de l’environnement et au développement durable mais aussi à la santé et la diététique. Et le 9 septembre, nous organisons les fêtes de la musique sur le site. Il y aura des concerts, un grand barbecue et des animations pour enfants."

Et vous à titre personnel, quelle satisfaction retirez-vous de la direction du Moulin de la Hunelle ?

"J’ai étudié la psychologie avec un but noble, aider les gens. Après, j’ai travaillé dans l’enseignement, dans la formation continuée et l’insertion socioprofessionnelle. Et cette dernière est un excellent moyen d’aider les gens car on les valorise par leur travail et on peut ensuite intervenir dans différents domaines."

Heures d'ouverture :
Du lundi au jeudi de 8 Heures à 16 Heures
Le vendredi de 8 Heures à 14 Heures

Rue d’Ath, 90 – 7950 Chièvres – Tél : 068/65.67.67 – Fax : 068/65.67.50

http://www.moulin-de-la-hunelle.be  

éditeur responsable : Freddy Sohier, maintenance du contenu : Service Communication,
date mise à jour : 4-7-2012, s'identifier